Laïcs Missionnaries Comboniens

Prière de la Famille Combonienne Octobre 2023

Comboni y Jesus
Comboni y Jesus

Pour que le parcours synodal de communion, de participation et de mission que nous sommes en train de célébrer nous im-plique en tant qu’Église, afin qu’elle soit vraiment la maison de tous. Que le souffle de l’Esprit garde les communautés vi-vantes dans leur parcours pastoral et missionnaire. Prions.

Le debut d’une vocation

Candidatos Benin

Le désir de faire partie de la Famille Combonienne poussa Lucien et Ulrich -au Bénin- à contacter Alberto par le blog. Alberto les recommanda au coordinateur du groupe dans la Province qui les contacta. Le dialogue entre eux commença pour voir comment procéder. L’aumônier fut contacté et le Frère Pascal qui accompagne le groupe de l’Amicale au Benin fut informé.

Pour regrouper tous les amis candidats LMC de la province Togo-Ghana-Benin, une plateforme WhatsApp fut créée. Des entretiens en ligne ont commencé pour nous connaitre et avoir un peu d’idée sur la réalité des LMC dans le monde. Par cette plateforme, la communication est nouée et toutes les informations nécessaires sont passées. Certaines résolutions des LMC sont partagées pour que chaque candidat puisse avoir une idée sur la vocation et la mission des LMC.

Pour un moment, les deux amis distants l’un de l’autre ne peuvent communiquer que par téléphone ou en ligne. Mais le désir ardent de cheminer ensemble les brule ce qui amena Lucien à faire le déplacement de Bohicon pour Cotonou -environ 125km- pour rendre visite à Ulrich. Cette rencontre fut tant souhaitée par chacun d’eux. Ce fut un grand succès et l’accueil fut chaleureux selon les dires de Lucien. L’autre aspect alors est de commencer un cheminement formatif. Par la grâce de Dieu, ce 17 septembre 2023, à la paroisse St. François d’Assise de Fidzrossè au Centre Catéchétique Bakandja, le premier entretien formatif eu lieu. Ensemble avec deux membres de l’Amicale, Lucien et Ulrich ont reçu le partage du Père Eugenio sur l’Obéissance. Dans son partage, le père a présenté la vie de Jésus Christ comme l’exemple par excellence de l’obéissance. Jésus Christ, en effet, a obéi jusqu’à la mort. Le second exemple, continua le père Eugenio, est Daniel Comboni. Daniel Comboni a mis ses pas dans ceux du Seigneur Jésus Christ. Comboni n’a plus fléchi quand sa vocation pour les missions lui fut confirmée par le père Marani (E. 13). Nous sommes donc invites à faire pareil.

Les deux amis, Lucien et Ulrich furent très touchés par ce partage car dirent-ils, le Père Eugenio est allé en profondeur des réalités concrètes de ce conseil évangélique.

Ils sont déterminés dès lors à poursuivre le cheminement et attendent impatiemment le second entretien formatif.

Justin Nougnui, coordinateur LMC.

“Allez, proclamez la bonne nouvelle” (Mk 16, 15)

LMC Ghana

C’est poussé par cet appel que six de nos membres ont quitté leurs maisons pour se rassembler au Centre Immaculé de la paroisse Sacré Cœur de Bakpa-Avedo dans la Région Volta au Ghana.

Le rassemblement a commencé dans la soirée du jeudi 21. Justin Nougnui, Benjamin Amekor et Gifty Aziedu ont joint Christian Wotormenyo au Centre. Ils furent joints le jour suivant par Frank Amenyo et Valentine Sewovi.

Durant la célébration eucharistique commémorant la fête de l’Apôtre Mathieu, le groupe fut chaleureusement reçu par l’église et le curé le Père Senyo. Le Père eut plus tard une “tête à tête” avec nous pour nous instruire sur l’activité pastorale. Notre expérience fut en trois volets.

  • Vie Communautaire

Nous étions six pour l’expérience. C’était un moment pour vivre ensemble. Nous avons prié ensemble, mangé à la même table, participé aux célébrations eucharistiques avec d’autres fidèles de la paroisse, planifié et réfléchi ensemble. Vivre ensemble comme frères et sœur fut vraiment « doux » (Ps.133,1). La douceur et la joie furent maintenues aussi par certaines histoires drôles de la part de nos membres ainés Christian mais surtout de Benjamin et aussi en nous souvenant de certains faits passés de Cape Coast, Esse-Ana et Cotonou. Chacun de nous a contribué à sa manière au succès et à la joie de notre présence.

  • Formation

Nous sommes rassemblés aussi pour nous former. « La mission des LMC dans le monde et la société” fut partagé par le coordinateur. Après explication des termes « laïc » en général et « LMC » en particulier, il a mis l’accent sur nos responsabilités comme LMC. Les domaines de notre mission sont l’Evangélisation, l’Animation Missionnaire, la Promotion Vocationnelle et le service de la Justice, Paix et Intégrité de la Création (JPIC). La JPIC suppose aussi la connaissance de la Doctrine Sociale de l’Eglise. Ce service, bien que faisant partie de l’Evangélisation, est un vaste domaine que nous devons explorer et développer comme laïcs vivant dans les réalités sociales. La lettre encyclique du Souverain Pontife Francis, Laudato si sur le soin de notre maison commune pourra être d’une grande aide.

Le second thème fut partagé par Christian qui est le directeur du centre appelé Immaculate Vocational and Technical Institute, un centre que nous rêvons nous revenir un jour. Il a partagé avec nous sur le Centre, le travail et la formation donnés là et certains défis auxquels l’Institut est confronté.

  • Activités pastorales

A Avedo, nous avons fait des visites de maisons. Nous avons salué nos frères et sœurs, nous leur avons souhaité du bien et avons invité certains à nous joindre à l’église. Nous avons rencontré des personnes bien portant comme des malades, avons prié pour les malades et avons recommandé au curé une continuité dans la visite des maisons mais surtout aux malades.

Nous avons fait les visites de maisons aussi à Agortakpo, une station secondaire. Mais contrairement à Avedo, la visite à Agortakpo fut plus pour ceux qui ont arrêté de venir à l’église. Certains ont promis revenir.

A la station secondaire, nous avons eu à nous entretenir avec les fidèles. C’est une vieille station mais pleine de jeunes gens. Avec le zèle des responsables, le catéchiste Julius Kotoku, le président du Comité Foster Agbanyo et la responsable de la Chorale Veronica, la station fait bien. Nous les avons encouragé à se rencontrer de temps en temps en plus des dimanches. Nous leur avons montré le film “Jesus de Nazareth” en Ewe (la langue locale).

Nous ne pouvions atteindre deux autres stations que le curé nous a confiées dû au mauvais état de la route en cette saison des pluies. Nous avons essayé d’emprunter la voie mais devions faire demi-tour.

Nous sommes reconnaissants au Maitre de la Vigne à l’appel de qui nous nous efforçons de répondre généreusement. Qu’Il nous fortifie dans le cheminement LMC. Nous sommes aussi reconnaissants à chacun et à toute personne qui d’une manière ou d’une autre a facilité cette expérience.

                                                                                              Justin Nougnui, LMC.

Entrepreneuriat : Objectif + Personnes

Entrepreneurship

Bonjour à tous.

Samedi dernier, nous avons organisé une nouvelle formation au niveau du LMC. Dans ce cas, le sujet était l’esprit d’entreprise.

Il s’agit d’une présentation que nous avons déjà faite en espagnol et que nous avons répétée pour les anglophones.

Comprendre et communiquer le “pourquoi” de notre mission, partager le “comment” nous voulons la rendre possible et expliquer le “quoi” nous faisons pour la rendre possible, étaient les trois clés fondamentales de cette présentation. Nous vous encourageons à l’écouter attentivement.

Elle nous aidera sans doute à cibler notre action missionnaire et nous donnera des pistes pour étendre un réseau de partenaires qui rejoindront et soutiendront la mission.

Cordialement,

Alberto de la Portilla. Coordinateur du Comité central du LMC.

Vous pouvez voir la présentation en espagnol: https://lmcomboni.org/blog/fr/entreprendre-et-partager-des-projets-lmc/

GEC EN ACTION : “cœurs brûlants, pieds sur le chemin”.

GEC 2023
GEC 2023

Balsas, dans le Maranhão, a accueilli la deuxième rencontre régionale des Groupes de Spiritualité Comboniens (GEC). Y ont participé les représentants des GEC de Piquiá, Timon, São Luís et Balsas. Le père Raimundo Rocha, provincial des Missionnaires Comboniens du Brésil, était également présent. La rencontre s’est déroulée au Centre de Formation Notre-Dame de Guadalupe les 16 et 17 septembre.

Les Groupes de Spiritualité Combonienne, ou GEC, sont des groupes de laïcs, hommes et femmes, qui s’identifient avec le charisme et la spiritualité de Saint Daniel Comboni et qui, inspirés par ce même charisme, cherchent à réaliser des activités pastorales, sociales, d’animation missionnaire et de soutien à la mission combonienne.

La rencontre de deux jours à Balsas a offert aux GEC des moments de spiritualité et de formation missionnaire, de socialisation et de renouvellement de l’engagement missionnaire. Les participants se sont également joints aux paroisses de Balsas pour célébrer le triduum en mémoire de Mgr Franco Masserdotti, décédé il y a 17 ans.

Il y a actuellement 14 groupes de spiritualité combonienne au Brésil. Dans le Maranhão, les GEC sont présents à Balsas, Pastos Bons, Timon, São Luís et Piquiá. Chaque groupe se réunit régulièrement sur son territoire et organise une rencontre régionale tous les deux ans. Cette fois-ci, ils se sont réunis à Balsas. La prochaine réunion aura lieu en juillet 2025, à Piquiá, dans la municipalité d’Açailândia.

Nous comptons sur la prière de vous tous, par l’intercession de Saint Daniel Comboni.

Le P. Raimundo Rocha, provincial du mccj Brésil et l’équipe de la rencontre régionale