Famille Combonienne

Le cœur de Jesús – la mission à partir de la compassion

Corazon de Jesus Comboni

Touché par la compassion, il étendit la main, le toucha et lui dit: “Je le veux, sois guéri!” (Mc 1,41)

Cette action de Jésus, simple, est pleine de signification et elle exprime avec force son attitude envers les marginalisés. Elle est aussi une action de rébellion contre l’injustice, basée sur un système socioreligieux d’exclusion. Ainsi le Père se révèle à nous (Col 1,5), dans un Fils qui, en parcourant les routes de la Palestine, ose toucher un lépreux pour le guérir. Marc, déjà dans le premier chapitre, nous révèle la manière d’aimer du Christ, avec un cœur qui déborde de compassion, le visage du Dieu visible qui l’a envoyé (Mc 1,1).

La dévotion au Cœur de Jésus est, dès les origines de notre Institut, une source de spiritualité où notre mission est fortement enracinée. Par elle nous entrons dans l’intimité de la personne de Jésus, dans ses attitudes, dans ses désirs et dans la vision du monde nouveau que les Béatitudes annoncent. Pour cela leur contemplation nous révèle le noyau de notre vie consacrée: la centralité de l’amour de Dieu qui est la clef de lecture de l’Histoire du Salut. Un amour qui s’incarne et qui se définit comme passion totale pour l’humanité (AC 2015, n. 22). Pour approfondir ce mystère, la prière personnelle est un espace qualifié parce qu’elle est une rencontre intime avec Jésus dans l’humilité. Cela devient ainsi une expérience de pardon, d’accueil et de gratuité, qui nous transforme et nous façonne selon son Cœur.

Le Cœur transpercé du Bon Pasteur nous appelle au don constant de nous-mêmes, avec tout ce que nous sommes. La mission est s’offrir soi-même sans rien attendre de retour, elle est vider sa vie pour les autres. C’est cela notre consécration: faire de notre vie un instrument de la miséricorde du Père incarnée dans le charisme donné à Comboni. Notre histoire, avec ses limites et ses incohérences, nous laisse des témoignages forts de confrères qui ont donné leur vie jusqu’au bout pour la cause de l’Evangile. Des hommes qui se sont laissés modeler dans un parcours de conversion permanente à travers l’expérience de la relation avec l’amour du Père, pour devenir pain pour les affamés et espérance pour les désespérés (AC 2015, n. 14).

Marc nous parle de la vie d’un homme qui a comme caractéristique principale la compassion, parce que celui-ci est le visage que le Père a voulu nous montrer. Son attention pour les plus pauvres devient ainsi un élément constitutif de la mission de l’Eglise. Un aspect qui est clairement présent en Comboni (S 2647). La contemplation du Cœur de Jésus nous pousse vers une proximité particulière avec les exclus et nous appelle à les chercher dans de nouveaux domaines, là où la vie est marginalisée. En même temps notre style de vie, qui peut être un obstacle au dynamisme et à la flexibilité de la mission aujourd’hui, est remis en discussion. Toute notre vie et notre réflexion doit partir du bas, du contact avec l’humanité clouée sur la croix. Celle-ci est l’expression la plus radicale du don total du Fils et elle est présente encore aujourd’hui dans quelques Pays où nous œuvrons, qui subissent la guerre ou d’autres formes de violence. Notre présence missionnaire est un signe de l’amour qui jaillit du Cœur de Jésus (RV 3.3).

Comboni, un homme marqué par l’expérience religieuse de son temps, a développé sa propre dimension missionnaire de la spiritualité du Cœur de Jésus. Le don total du Père dans le Fils est un signe d’amour qui nous ouvre à une espérance nouvelle. Le Règne est un programme de libération de la vie en plénitude (S 3323). Cette conviction profonde le conduisit à parcourir des milliers de kilomètres sur le Nil et au désert, en mettant en danger sa vie pour que le Christ transpercé soit une source de vie même pour ceux qui sont le plus éloignés. L’audace de notre Fondateur pour ouvrir de nouvelles frontières de l’évangélisation fait partie de notre spiritualité et de notre mission. La revisitation de notre Règle de Vie est aussi une opportunité pour grandir dans la passion pour l’Evangile à la recherche des oubliés.

Les défis du monde d’aujourd’hui rendent notre mission urgente. Nous vivons des temps pleins d’attentes et de désirs de nouvelles structures politiques, économiques et sociales. Il y a une recherche profonde et sincère de sens, mais qui tombe facilement dans des réponses éphémères qui portent seulement à l’aliénation ou au nihilisme. La folie de l’Evangile (1 Cor 1,25) transforme le cœur et le monde; notre Institut continue à être appelé à cheminer avec la compassion de Jésus pour toucher les lépreux d’aujourd’hui.

Que la fête du Sacré Cœur nous donne la grâce de continuer à grandir dans l’amour.

Le Conseil Général, mccj

 

La messe de promesse d’engagement des Laïcs Missionnaires Comboniens en RDC

Mision CongoLe 15 avril 2018 les Laïcs Missionnaires Comboniens de Kinshasa ont fait leurs promesses d’engagement durant une messe d’action de grâce dite à l’ occasion de leurs 20 ans d’existence.

De 09h à 11h30 La messe s’est faite au sein de la paroisse Saint Jean-Paul II, dite par le Père Joseph MUMBERE provincial des Missionnaires Comboniens du Sacrée cœur de Jésus au Congo, concélébré par le Père Célestin NGORE GALI aumônier provincial des Laïcs, le père Jean-Paul ETUMBA curé de la paroisse Jean-Paul II, Père Jérôme ANAKIESE supérieur du scolasticat B. BAKANJA, le Père Marcello Oliviera Econome Provincial.

Devant une église pleine de fidèle, 38 membres du groupe des Laïcs Missionnaires Comboniens en République Démocratique du Congo, ont fait leur promesse d’engagement à la mission ad-gentes et ad-vitam.

La cérémonie s’est  parfaitement déroulée pour finir en une fête au sein de la maison provinciale des Missionnaires Comboniens du Sacrée Cœur de Jésus au Congo de 13h00 à 16 h00.

Mision CongoEt le 06 mai 2018 au sein de la paroisse Bien heureuse Annuarité de Kisangani, 10 membres des Laïcs Missionnaires Comboniens au Congo / Kisangani ont fait leur promesse d’engagement à la mission ad-gentes et ad-vitam. La messe a également était dite par le provincial des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus au Congo le Père Joseph MUMBERE et concélébré par le curé de la paroisse Mr l’abbé Jacques URODI, l’aumônier le père Augustin FENE-FENE et l’aumônier provincial le père Célestin Ngoré GALI.

La coordonnatrice provinciale des Laïcs Missionnaires Comboniennes était présente et s’est levé pour accueillir les nouveaux membres dans la grande famille Comboniènne et le coordonnateur a pu dire un mot de remercîment.

Merci particulièrement au Père Boniface NGAMBA qui était derrière les caméras et l’appareil photo ce jour-là et merci particulier au frère RAPHA qui nous a accompagnés en prière et à toutes les sœurs Comboniènnes présentes.

Merci à toutes la grande famille combonienne les Pères, Frères, sœurs et laïcs qui œuvres jours et nuit pour la continuité du Charisme Combonien.

Notre engagement en quelques lignes ;

Nous laïcs Missionnaires Comboniens, annonçons la foi en la Résurrection du Christ, nôtre espérance et notre joie.  Christ nous appelle à être, à son exemple, la lumière dans les ténèbres du monde, la lueur d’espoir qui scintille dans les décombres de nos réalités sociales.

Notre oui aujourd’hui  à la mission est à l’image de la  Ste vierge Marie, un oui pour toujours quelles qu’en soient  les difficultés, notre oui au charisme de St Daniel Comboni, est à son image une donation à Dieu pour les plus pauvres et les plus abandonnés.

Mision CongoKIMBUINI KILOLO Tiffany

Coordonatrice Provincial des LMC en RDC

Rapport de la messe d’action de grâce à l’occasion des 20 ans des LMC au Congo.

LMC 20 años CongoLieux : Orphelinat Marie de la passion

Heure du début : 10H00

La célébration Eucharistie a était présidé par le Père célestin Ngoré, dont homélie était basé sur, la mission, le don de soi,

……………..

Toute suite après la sœur responsable de l’orphelinat à inviter le prêtre à bénir la grotte nouvellement construite, nous nous sommes donc tous rendus devant la grotte pour la bénédiction, Ce fut un moment de grâce pour tous.

Prière :

Puis il y a eu une prière des LMC, nous nous sommes mis en cercle, mains dans la main pour prier en demandons l’intercession de la Sainte vierge marie, St Daniel Comboni, Les bienheureux Annualité et Bakanja en union avec tous les saints et sainte d’Afrique, pour dire merci à Dieu pour le don des LMC au Congo.  Nous nous sommes remis entre les mains du Seigneur, que lui qui a bien voulu commencer ce projets qu’il puisse continuer à être le protagoniste de notre mission, puisse-t-il donner à chacun la grâce nécessaire pour réaliser la mission qui lui donne.

Nous avons prié pour la coordination international des LMC (Comité central), la coordination africaine tous nos frères et sœurs en mission. Puisse le Seigneur nous donner une ligne de conduite, solidifier nos rapports et qu’il fasse de nous une famille forte, remplis d’amour,  un Avre de paix et un canal de sa grâce pour son peuple.

Prier pour les MCCJ, merci pour  leur soutient totale eu qui nous ont accueillis dans la famille combonienne et dès lors nous en porté a bous de bras, comme un enfant que l’on met au monde, ils nous ont  tout appris et malgré notre majorité aujourd’hui ils ne nous délaissent pas au contraire. Puisse Dieu les combler de sa grâce et ses bénédictions.

Prier pour l’orphelinat Marie de la passion qui nous reçoit, Que le Seigneur leurs assistes afin qu’ils ne manquent plus de rien.

En suite l’animation et cocktail avec les enfants, suivis d’une visite guidé du lieu, pour finir par les communiqué nous avons quitté les lieux à 13h00.


LMC Congo

Communauté internationale de formation au Portugal: expérience et illusion

LMC Cristina y TereLes qualités de chaque une peuvent enrichir à l’outre.

Ce temps que nous passons dans la communauté nous le vivons comme un période de préparation para la mission.

La rupture avec la vie quotidienne jusque maintenant, travail, amitiés, famille, priorités de la société de consume, etc. change pour arriver à une société de subsistance. Il nous fait penser qu’elles sont les priorités et/ou les besoins véritables.

En restant toujours orientées vers la mission et le regard en Jésus nous commençons la vie communautaire valorisant la richesse que nous en avons, la expérience d’une et la illusion de l’outre, nous permettant dépasser les défit que chaque jour nous trouvons.

Craintes, découragement en l’apprentissage de la langue, insécurité pour n’attendre les expectatives et exigences de la mission, difficulté d’adaptation et tous les pensées aux que par foi nous sommes surprises, très rapidement ils sont surmontés avec mutuel respect, oraison et le partage.

Le résultat de l’efforce que nous faisons pour nous nous comprendre cause des explosions de rire et remplie notre cœur d’amour et joie.

Cristina Soussa et Tere Monzón, Communauté LMC internationale de formation au Portugal